dimanche 20 décembre 2009

Pour ne jamais oublier

Cela fait bientôt un an et demi que je suis revenu au pays. Le temps passe bien vite. Pourtant, j’ai cette impression que je n’ai rien oublié. Les images, les sons, les odeurs, les rencontres, les sensations… tout est encore là dans ma mémoire. Pour combien de temps encore, je ne saurai le dire. Je sais que progressivement, ils laisseront leur place à de nouvelles expériences, à de nouveaux souvenirs. Ainsi, depuis mon retour, je suis hanté par l’idée d’oublier. De par leur virtualité, mon blog et mes photos numériques me paraissent bien vulnérables. J’éprouve le besoin de matérialiser ces souvenirs. Voilà donc le prétexte de cet ouvrage. Ce livre, j’y songe depuis longtemps. Je le fais d’abord pour moi. Pour ne jamais oublier.

Le jour de mon vingt-neuvième anniversaire, je partais à la découverte de l’Asie. Inquiet, je laissais derrière parents et amis en leur promettant de leur donner régulièrement des nouvelles. Armé de ma caméra vidéo et de mon appareil photo, j’étais convaincu que mes témoignages allaient prendre la forme d’images aussi splendides qu’insolites. Je croyais que les vidéos et les photos allaient constituer mes plus beaux souvenirs de voyage. J’avais à demi raison. Bien évidemment, mes clichés me sont d’une grande valeur. Toutefois, elles ne constituent pas le plus important trésor que j’ai rapporté avec moi. Je l’ai souvent répété, cet honneur revient à mes textes. Au départ, j’étais loin de me douter de l’importance qu’auraient les mots dans cette folle aventure. Je ne soupçonnais pas encore que j’allais tant écrire. Je ne me connaissais pas cette urgence d’écrire, ce besoin de rapporter, de conter. Car si mes photos représentent bien ce que j’ai vu lors de ces dix mois d’exil, mes textes dépeignent ce que j’y ai vécu. Les photos témoignent de mon voyage alors que mes histoires révèlent qui je suis. À travers ce récit, c’est d’ailleurs ce dont je suis le plus fier, je ne me contente pas de décrire ce que j’ai fait ou vu, je laisse beaucoup de place à mes réflexions, mes angoisses, mes émotions, à tout ce que j’ai ressenti. J’espère que ce voyage à travers l’Asie et à travers mes états d'âme saura vous divertir, vous toucher, vous inspirer, vous faire rêver. J'espère que cet odyssée à travers moi-même saura vous toucher et vous émouvoir.

1 commentaire:

bachi_bouzouk_@hotmail.com a dit...

Salut.
J’ai lu ton blogue avec un réel plaisir et je tenais à t’écrire un petit message pour te montrer mon appréciation.
Ton blogue est le plus captivant sur lequel je suis tombée depuis longtemps. Tes écrits sont riches, amusants, en plus d’être exempts de fautes. Eh oui! Tout plein de petits compliments qui auront peut-être fait chaud à ton cyber-cœur.
Voilà! Si tu as un nouveau projet que tu mettrais par écrit, je serais heureuse de pouvoir en être informée!
Une presque-admiratrice.