lundi 21 janvier 2008

Thailande - Douze minutes au Cambodge, imaginez un mois !

Bangkok

Votre visa thaïlandais expire dans quelques jours et vous devez sortir rapidement du pays. Avez-vous déjà songé au Cambodge ? Endroit tout désigné pour éviter au falang (étranger) le statut de touriste illégal. Imaginez la scène. Départ de Bangkok tôt le matin pour rejoindre la frontière à bord d’un luxueux autobus. Après seulement quatre heures de route, une multitude d’activités vous attendent au poste frontalier.

Tout d’abord, dès la descente d’autobus, on vous accueille en vous mentionnant l’existence de frais supplémentaires afin d’accélérer le processus et ainsi éviter la fâcheuse possibilité de voir son autobus regagner Bangkok sans vous. Le refus de payer vous fait gagner quelques bath mais vous procure également un certain stress, sentiment fort inconfortable dont le grand voyageur s’évertue continuellement de fuir. Pour ne rien manquer de cette expérience, il est grandement conseillé de porter au poignet gauche ce drôle de bracelet indiquant l’heure exacte que l’on appelle une montre. Après tout, passer les douanes sans contraintes de temps serait beaucoup trop facile (tout comme obtenir son extension de visa au bureau de l’immigration de Bangkok !).

Première étape : quitter la Thaïlande. Simple formalité pour le voyageur car il ne suffit que d’un visa toujours valide ainsi que de quelques minutes de patience. Afin de souligner cette journée mémorable, on ajoutera à cette occasion plusieurs tampons dans votre passeport. Sourire aux lèvres, vous entrerez une sorte de no man’s land où les enfants mendient devant d’immenses casinos. Le sourire s’estompe, vous ne savez plus très bien où vous êtes…

Seconde étape : entrer officiellement au Cambodge. Obtenir son visa d’entrée est chose facile. On vous prend en photo, on vous prend 1200 bath (40$) en échange de quoi on estampille généreusement votre passeport. Le processus quoique simple paraîtra beaucoup trop long pour tout voyageur bousculé par le temps. Debout, faisant la file, vous économiserez quelques secondes en portant votre attention de l’autre côté de la rue, sur le poste qui vous fera sortir du pays et ce, avant même d’y avoir mis les pieds.

Ça y est ! Vous êtes au Cambodge. C’est alors que vous vous apercevrez qu’un territoire ne suffit pas pour faire un voyage, il faut aussi du temps. Ces douze minutes passées en cette terre nouvellement conquise vous auront certainement offerts quelques clichés inoubliables, mais vous comprendrez vite qu’il vous faudra absolument y revenir…



Troisième étape : sortir du Cambodge. Pour le voyageur, le processus paraît totalement absurde. En plus d’offrir une source de revenu, ces formalités administratives créent une multitude d’emplois des deux côtés de la frontière. Pour des raisons plutôt évidentes, quitter un pays duquel on vient tout juste d’entrer ne pose pas vraiment de problème. Après tout, vous avez à peine eu le temps d’enfreindre une loi cambodgienne. Le temps d’apposer quelques nouvelles étampes dans votre passeport et vous aurez déjà regagné le territoire neutre, la zone très grise…

Quatrième étape : entrer en Thaïlande. La file vous semblera trop longue, l’attente interminable. Les interrogations seront nombreuses. Le retard sera-t-il important ? L’autobus vous attendra t-il ? Le douanier de droite est-il plus rapide que sa comparse de gauche ? Pourquoi les téléviseurs accrochés au plafond font face aux douaniers et non pas à la foule qui attend patiemment ? Que se passera t-il si vous traversez en courant ? Allez-vous avoir assez d’espace dans votre passeport pour toutes ces nouvelles étampes ?

Vous trouverez réponse à la plupart de ces questions et vous remonterez gentiment dans l’autobus qui vous rapportera à Bangkok. Exténué par cette folle journée, vous vous endormirez, rêvant fort probablement aux trente prochains jours que votre nouveau visa vous permet de passer en Thaïlande.

1 commentaire:

fatiha c'est mon prénom! a dit...

qu'est ce qu'on ferait pas pour rester en thailande!!!!
attention tu n'as le droit qu'à 90 jours!!!!