dimanche 23 septembre 2007

Inde - La vie à Rishikesh

Rishikesh

Rishikesh est une ville au décor enchanteur. D'abord, il y a évidemment le Gange, fleuve sacré pour les Hindous et mythique pour nous occidentaux. Son parcours sinueux trouve son chemin à travers les magnifiques collines qui font, selon moi, la beauté de Rihsikesh. Hautes et verdoyantes, elles donnent à la ville un certain calme. Il faut dire que les abords du fleuve sont assez animés: temples, ghats (terasses permettant aux pèlerins d'aller se baigner), marchands, mendiants, sadhus (hommes qui renoncent à toutes possessions matérielles), et bien évidemment les vaches sacrées. Joyeux bordel !!!



Mais ce qui est bien à Rishikesh, c'est qu'on peut facilement échapper à cette cohue en grimpant un peu dans les collines. C'est d'ailleurs dans celles-ci que je demeure, dans un joli petit Guest House, entouré d'arbres et de collines. Le soir, de mon balcon, je vois au loin le Gange et les lueurs du soleil couchant. Ce petit coin de paradis pour seulement 250 roupies par nuit (environ 6$ canadien). La place est tenue par une vieille veuve et son jeune employé. J'ai même eu le bonheur de regarder une partie de criket avec eux, dans le salon dans la dame. L'Inde contre l'Australie dans un match de demi-finale d'un important tournoi international. Au grand bonheur de mes hôtes, l'Inde a gagné et se disputera la finale contre l'ennemi juré, le Pakistan. La rivalité est immense entre ces deux pays, la tension sera terrible dans cette partie qui aura un enjeu bien plus que sportif. Malgré les difficultés que j'éprouve à saisir l'anglais plus qu'approximatif de mon hôtesse, j'ai passé une soirée mémorable.

Ciao !
Olivier
xx

3 commentaires:

Eric a dit...

Salut Olivier,

Moi aussi j'ai assisté à un match hier soir, je suis allé voir les Canadiens avec mon fils Francis et pour le même prix() que ton petit coin de paradis, je lui ai acheté un pop corn.
C'est bien ton blog, nous allons pouvoir voyager avec toi et pratiquer notre talent d'écrivain en herbe.

A

Francine Cornellier a dit...

Bonsoir Olivier
Je vais suivre ton voyage avec grand intérêt...Tu me donnes le goût d'aller au bout de mes rêves...
Une petite citation pour toi, peut-être l'as-tu déjà lue quelque part....Voici: Ne demande pas ton chemin à celui qui le connait, tu risquerais de ne pas t'égarer...
francine x

Anik a dit...

Bonjour Olivier,

Ça s'est le genre de beau petit moment qui rend les voyages magiques. Et tu n'en es qu'au début de ton périple, je t'en souhaite plein d'autres. Je te souhaite aussi de vivre une victoire en finale de l'Inde sur place. À la Coupe du monde de 1998 à Paris, ç'avait été tout simplement extraordinaire. Une liesse populaire sans précédent, ou tout le monde fait la fête avec tout le monde dans la rue dans une atmosphère bon enfant.

J'ai hâte de lire tes prochains récits! :o)

Anik
xxx